Espèce
autochtone

Vous avez vu
un écureuil ?

Dites-le nous !

L'aide du public est précieuse !
Vos observations permettent de mieux les connaitre, donc de mieux protéger et gérer les populations.

Présentation générale

écureuil roux

Avec sa queue en panache, sa silhouette gracieuse et son agilité, l’Écureuil roux attire la sympathie.

Strictement forestier et arboricole, l’Écureuil roux est le plus gros des rongeurs de ce type de milieux. C’est le seul écureuil autochtone présent en France.

Son pelage varie du roux, gris-brun, brun foncé au noir, mis à part le ventre qui est toujours blanc. En pelage d’hiver, ses oreilles portent un pinceau de poils bien visible et caractéristique.

Malgré son statut "d’espèce protégée" depuis plus d’une trentaine d’années, ses densités demeurent faibles excepté dans les habitats les plus favorables et dans certains parcs urbains.

Où l'observer ?

Dans les boisements composés de feuillus, mélèze, pins, sapins... dans le bocage, les parcs et jardins. Il fréquente essentiellement la frondaison des arbres mais est également observé au sol pour la recherche de nourriture.

Quand l'observer ?

Toute l’année et dès le lever du jour. Il cesse son activité à la tombée de la nuit. Il n’hiberne pas mais restera volontiers blotti dans son nid par grand froid.

Espèce menacée ?

La fragmentation de ses milieux de vie, les collisions sur les routes, voire l’installation de compétiteurs, fragilisent ses populations dont l’état et l’évolution restent mal connus.