Espèce
autochtone

Vous avez vu
un écureuil ?

Dites-le nous !

L'aide du public est précieuse !
Vos observations permettent de mieux les connaitre, donc de mieux protéger et gérer les populations.

À quoi ressemble un Écureuil roux ?

L'Écureuil roux est le plus gros rongeur forestier présent en France.
Sa morphologie, particulièrement adaptée aux milieux forestiers, en fait un animal associé strictement à ce type d’habitat, dont la disparition ou la fragmentation entraine la raréfaction de l’espèce.

Morphologie de l'écureuil roux

Écureuil roux

Mensurations de l’Écureuil roux  (adulte) en France (n=142) : moyenne ± écart-type, et valeurs extrêmes.

  • Poids : 342 ± 26 g (300-416 g) ;
  • Longueur tête-corps : 22 ± 1 cm (17-25 cm) ;
  • Longueur de queue : 18 ± 1 cm (16-21 cm) ;
  • Longueur du pied postérieur : 59 ± 3 mm (51-65 mm) ;
  • Longueur de l’oreille : 29 ± 3 mm (21-44 mm) ;
  • Formule dentaire (Sciuridés) : i 1/1, c 0/0, p 2/1, m 3/3 (par demi mâchoire sup./inf.) : total 22.

Arboricole, sa morphologie est caractérisée par une longueur de corps de 20 à 25 cm, une queue en panache de 15 à 20 cm qui lui sert de balancier lors de ses déplacements dans les arbres, et également d’organe de communication visuelle.

Ses membres postérieurs bien développés lui permettent de faire des bonds importants de branche en branche. Son pied postérieur (51 à 65 mm) est constitué de 5 doigts contrairement à ses mains qui n’en comptent que 4, tous munis de griffes acérées, lui permettant de grimper facilement aux arbres, aussi bien en montant qu’en descendant, la tête la première.

Dépourvue de canine, sa dentition est constituée de 22 dents.

Mâles et femelles ne sont pas différenciables à distance. Leur poids est identique, entre 300 et 385 g, les femelles étant toutefois plus lourdes lorsqu’elles sont gestantes. De même, jeunes et adultes ont une morphologie semblable et ne peuvent être différenciés que par leur gabarit, ou par le comportement « joueur » des jeunes.

Capable de distinguer les couleurs, contrairement à la plupart des mammifères, il dispose également d’un odorat développé, indispensable pour retrouver ses provisions cachées dans la litière.

Pelages de l'écureuil roux

Écureuil roux au pelage marron foncé

Le pelage de l’Écureuil roux est variable selon les individus. Si une grande proportion d’individus présente un pelage roux, notamment dans les forêts de feuillus de plaine, de nombreuses autres formes sont observées, allant du roux-gris (amenant certains observateurs à le confondre avec l’Écureuil gris), au marron foncé, voire au gris-noir. Les individus foncés sont rencontrés en montagne, dans les Alpes, les Pyrénées, et moins fréquemment en plaine de basse altitude. Tous présentent un ventre blanc, ce qui permet de le différencier aisément de l’Écureuil de Pallas (localement présent en France).

Les oreilles se terminent par un pinceau de poils de 2,5 à 3 cm de long qui croît en fin d’été et est proéminant en hiver et au printemps. La queue est longue, bien fournie, en panache, de couleur uniforme, parfois avec l’extrémité blanche en hiver (en Grande-Bretagne et très rarement en France).

L’Écureuil roux mue au printemps et à l’automne, respectivement à partir d’avril et d’octobre. La période de mue est toutefois variable selon le sexe et l’âge des individus. La mue printanière commence par la tête, puis les pattes, le cou, le corps et se termine par la queue. Celle de l’automne suit un « chemin » inverse, bien que la queue ne mue pas une seconde fois.