Vous avez vu
un écureuil ?

Dites-le nous !

L'aide du public est précieuse !
Vos observations permettent de mieux les connaitre, donc de mieux protéger et gérer les populations.

Présentation générale

Écureuil à ventre rouge, écureuil de Pallas

L’Écureuil de Pallas, originaire de l’est de l’Asie, a été introduit à la fin des années 1960 sur le Cap d’Antibes (Alpes-Maritimes). Récemment, une autre population, installée depuis le début des années 2000, a été localisée sur la commune d'Istres (Bouches-du-Rhône).

Tout comme l’Écureuil roux, l’Écureuil de Pallas est arboricole. Il présente un gabarit semblable à l’espèce autochtone, mais son pelage et son comportement sont très différents.

Les animaux à l’origine de la population présente dans les Alpes-Maritimes ont été probablement lâchés par un particulier ayant ramené de voyage quelques individus (un couple ?) en tant qu’animaux d’ornement. Concernant ceux présents sur la commune d'Istres, nous ne disposons pas pour l'instant d'information sur leur origine.

Grands consommateurs de fruits, ils causent des dégâts importants dans les vergers et les jardins. Ils écorcent sévèrement les essences forestières et d’ornement, et rongent les câbles téléphoniques, les tuyaux d’arrosage, les structures en bois des habitations... Enfin, ils paraissent exclure l’Écureuil roux, absent des secteurs où l’Écureuil de Pallas est installé depuis plusieurs décennies.

Les surfaces encore restreintes occupées par l’Écureuil de Pallas en France, son impact, son caractère envahissant et les interventions des particuliers pour contrôler cette espèce (tir, piégeage, empoisonnement) ont incité le Ministère en charge de l’écologie à mettre en place un plan de lutte  destiné à limiter, voire à éradiquer ce Sciuridé introduit. Ce plan est appliqué depuis 2012 dans les Alpes-Maritimes, et depuis 2016 dans les Bouches-du-Rhône.

Bilan des actions : voir le Rapport 2014 (Bilan et perspectives 2015-2018), et le Bilan d'activités 2016.

Où est-il en France ?

Sur les communes d’Antibes – Juan-les-Pins, Vallauris, Mougins, Le Cannet et Cannes dans les Alpes-Maritimes, et sur la commune d'Istres dans les Bouches-du-Rhône.

Le reconnaître

Son dos, sa tête, ses flancs et ses membres sont brun-olive, et son ventre roux-acajou dans les Alpes-Maritimes. Dans les Bouches-du-Rhône, son pelage est gris-vert et son ventre est jaune pâle. Leur taille est similaire à celle de l’Écureuil roux.

Son devenir ?

L’espèce peut potentiellement coloniser une grande partie du sud de la France et être à l’origine de problèmes écologiques et économiques en l’absence de contrôle de ses effectifs.