Espèce
autochtone

Vous avez vu
un écureuil ?

Dites-le nous !

L'aide du public est précieuse !
Vos observations permettent de mieux les connaitre, donc de mieux protéger et gérer les populations.

Quels sont les premiers gestes face à un écureuil en détresse ?

Les premiers soins

Extrait des consignes de sauvetage de B. Vavasseur, SOS Écureuil Roux et Espèces Sauvages.

Placer les jeunes dans un endroit au calme et au chaud. Les manipuler le moins possible car ils peuvent être gravement blessés. Les réchauffer, soit en mettant au fond du carton une bouillotte enveloppée dans un linge pour ne pas les surchauffer d'un coup, soit en utilisant une lampe infrarouge, soit encore en plaçant le carton sur un radiateur. Mettre une pièce de tissu en polaire dans le carton (pas de copeaux ou de foin).

Si le jeune à moins de 10 jours (absence de poils), la température devra être de 30°C, à 15 jours (présence de poils), de 28°C. Il est très important de vérifier souvent la température, celle-ci devant rester constante. Le carton doit également permettre aux jeunes de choisir eux-mêmes la température dont ils auront besoin. Même à 8 jours, les jeunes se déplaceront dans leur boite pour y chercher la température souhaitée.

Attention, placer les jeunes dans une boite sécurisée, c'est à dire avec un couvercle aéré, car ils peuvent se faufiler et tomber au sol, et ainsi mourir de froid ou se faire croquer par votre chien ou votre chat.
 

Contacter au plus vite un professionnel, car sans soins adaptés, chaque heure qui passe peut coûter la vie aux jeunes. Ils peuvent être blessés, en hypothermie ou déshydratés.
 Attention, les écureuils peuvent aussi être porteurs de maladies et parasites, les manipuler avec précaution.

Nourriture

Ne rien leur donner, ni à boire, ni à manger, car une alimentation ou un liquide mal ingéré peut leur coûter la vie....et surtout jamais de lait de vache.
 

Envoyer une ou plusieurs photos du ou des jeunes, cela permettra de déterminer leur âge exact. Ceci est très important pour la suite des soins, car un jeune de 3 semaines n'aura pas les mêmes besoins qu'un individu de 4 ou 5 semaines (température, quantité de biberons à donner...).
Seul un professionnel de la faune sauvage pourra mener à bien cette intervention délicate.

Son devenir

Le sauvetage devra se faire sans apprivoiser l’animal jusqu'au jour de son relâcher qui, par ailleurs, est une technique bien particulière et la clé de son futur retour à la liberté.

L'Ecureuil roux n'est pas un animal de compagnie, mais un animal sauvage qui n’a pas sa place dans une cage. Il est protégé par la loi qui n'autorise pas sa captivité.


Attention…

Ne vous fier pas à sa bouille d'ange, car si vous faites l'erreur de le garder, vous serez hors la loi et, de plus, il deviendra très vite une calamité. Adulte à 10/11 mois (âge de la maturité sexuelle), il sera de plus en plus agressif, et pourra occasionner des dégâts important dans votre habitation.

C’est un animal qui aura besoin de votre aide en permanence (même pendant les vacances). Cet animal à l'instinct sauvage risque de s'enfuir lorsque vous allez le changer d'environnement..., et de toute façon, il passera sa vie à essayer de se sauver. Si cela devait arriver sans préparation au retour à la vie sauvage, vous serez responsable de cet échec.

 

Réfléchissez avant de faire l’erreur de le garder, pour lui et pour vous.

Pour plus d'informations

Pour plus d’informations, voir les consignes indiquées dans le site http://grifouniou.free.fr (ou les autres sites) et contacter au plus vite, par exemple, Béatrice Vavasseur (e-mail : beatricevavasseurEFFACER@yahoo.fr ; tél. :  06 70 62 93 46).

Dans des cas extrêmes (absence de centre de soin à proximité), une assistance a distance peut être fournie, mais avec un protocole très précis, un contrôle fréquent de l’état de l’animal (envoi régulier de photographies) et surtout un relâcher dès que possible, avec photographie à l’appui. Dans les quelques cas où cela s’est produit, les résultats ont été excellents et ont abouti au relâcher des animaux dans de très bonnes conditions. Rappelons encore que la détention en captivité d’un Écureuil roux est illégale, et que ce genre d’aide à distance doit rester très exceptionnel et justifié.

Cas insolites, le sauvetage à distance d’un jeune écureuil recueilli en Inde ou au Costa Rica. Des contacts par Internet permettent de communiquer à distance sur les soins à apporter, de faire le point régulièrement sur l’état de l’animal par l’envoi de photographies, et de confirmer le lâcher de l’animal, dès que possible, par l’envoi d’une photo l’attestant.