Vous avez vu
un écureuil ?

Dites-le nous !

L'aide du public est précieuse !
Vos observations permettent de mieux les connaitre, donc de mieux protéger et gérer les populations.

23
Oct
2019

Première observation en nature d'un Ecureuil roux d’Amérique

Publié dans Tamiasciurus hudsonicus, France, espèce exotique par Jean-Louis

 

Un Ecureuil roux d’Amérique du Nord (Tamiasciurus hudsonicus), rongeur détenu en captivité par des particuliers, a été observé en nature (octobre 2019) dans le département de la Manche.

Cette observation nous a été transmise à travers l’enquête sur la répartition des écureuils en France (https://ecureuils.mnhn.fr/enquete-nationale/). Il se différencie de l’Ecureuil roux d’Europe principalement par le pourtour de son œil (de couleur beige), sa queue non touffue, une bande de poils noirs entre le dos et le ventre, et son petit gabarit.

La législation française interdit la vente dans les animaleries de toutes les espèces d’écureuils. Des directives européennes interdisent également la vente et la détention de quatre de ces espèces, l’Ecureuil de Corée (Tamia de Sibérie), l’Ecureuil gris d’Amérique, l’Ecureuil de Pallas, et l’Ecureuil-renard (https://ecureuils.mnhn.fr/ce-que-dit-la-loi). Toutefois, certaines espèces échappent encore à ces législations, et notamment l’Ecureuil roux d’Amérique dont la vente sur Internet et la détention restent autorisées, à condition que ces animaux soient issus d’un élevage.

Cette espèce, comme tous les autres Sciuridés, sont des rongeurs sauvages qui n’ont pas leur place dans une cage. N’achetez pas ces animaux et surtout ne les lâchez pas dans la nature afin de ne pas contribuer à leur installation au détriment de l’Ecureuil roux d’Europe. Si vous observez un écureuil qui ne vous est pas familier, pas son pelage, son comportement, merci de le signaler sur ce site.


« Toutes les actualités