Vous avez vu
un écureuil ?

Dites-le nous !

L'aide du public est précieuse !
Vos observations permettent de mieux les connaitre, donc de mieux protéger et gérer les populations.

8
Mar
2014

La population d’écureuils roux du Parc de Sceaux est-elle viable ?

Publié dans Écureuil roux par Jean-Louis

L'urbanisation est responsable de la destruction des habitats naturels des espèces et conduit à leur extinction locale. L'écureuil roux européen, Sciurus vulgaris, très sensible à la fragmentation de ses habitats forestiers, s’est néanmoins adapté à l'environnement urbain, trouvant refuge dans les parcs. Ces populations, souvent de petite taille, doivent faire face à l'isolement des individus.

Des analyses génétiques et démographiques réalisées dans le Parc de Sceaux (180 ha, Hauts-de-Seine), ont permis d’évaluer la viabilité de la population dont l’effectif était estimé à 100-120 individus au printemps 2013. Les résultats obtenus ont montré que cette population nourrie par le public, présentant à une densité de 2,5  ind./ha, était viable sur le moyen terme à condition qu’un individu arrive de l’extérieur sur le Parc, ceci au minimum tous les deux ans. Cette étude souligne que ces types d’habitats sont des refuges potentiels appropriés pour l'écureuil roux à condition que les corridors écologiques périphériques au parc soient maintenus.

Travaux de C. Rézouki, A. Dozières, C. Le Cœur, S. Thibault, B. Pisanu, J.-L. Chapuis et E. Baudry. PLoS ONE 9(8):e105111. Télécharger cet article.


« Toutes les actualités