Vous avez vu
un écureuil ?

Dites-le nous !

L'aide du public est précieuse !
Vos observations permettent de mieux les connaitre, donc de mieux protéger et gérer les populations.

23
Jan
2017

L’Écureuil rayé de Swinhoe (Tamiops swinhoei), un Nouvel Animal de Compagnie ?

Publié dans Écureuil de Swinhoe par Jean-Louis

Originaire du centre et de l'ouest de la Chine, du nord de la Birmanie et du Vietnam, l’Ecureuil rayé de Swinhoe ressemble au Tamia de Sibérie, avec 4 bandes de poils clairs (beige) séparées par 3 bandes de poils sombres (brun-noir) sur le dos. Visuellement, il s’en différencie principalement par son gabarit, plus petit, mais surtout par la présence d’une touffe de poils blancs derrière les oreilles.  

Cet écureuil rayé, arboricole et diurne, trouve abris dans des cavités d’arbres. Ses habitats sont constitués par des peuplements forestiers tropicaux, mais également tempérés, à des altitudes allant de 1000 à 3900 m (Duckworth & Lunde, 2008. The IUCN Red List of Threatened Species).

Cette espèce est élevée en Allemagne, et commence à l’être également en France. Un nouvel animal de Compagnie ? Ne collaborons pas au développement de cette espèce en accueillant ces écureuils dans nos foyers… Ce sont des animaux de la faune sauvage qui n’ont pas leur place dans une cage… quel que soit le soin qu’on leur apportera. Un jour ou l’autre, ces écureuils seront relâchés dans la nature par des propriétaires lassés de leur compagnie, avec des conséquences écologiques et/ou sanitaires insoupçonnées.

Photographie : Jörg Hempel (Wikipédia)


« Toutes les actualités